******************************************************************************************
 
AccueilPortailMembresGroupesRechercherFAQGalerieCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Niveau 0 et 1 : Vagabond

Aller en bas 
AuteurMessage
AdminF2J
Administrateur du site
Administrateur du site
avatar

Masculin
Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Niveau 0 et 1 : Vagabond   Sam 27 Mai 2006 - 4:34

Niveau 0 : le Vagabond
La Situation
L'Objectif




La Situation

Au commencement du jeu, vous incarnez un vagabond, un va-nu-pieds qui ne possède rien d'autre que la force de ses bras. Vous pouvez survivre dans cet état, si bon vous semble, en travaillant juste ce qu'il faut pour vous sustenter. Mais vous pouvez aussi nourrir de plus hautes ambitions et amasser un petit pécule, développer un cercle d'amis, vous intégrer dans la communauté et acheter votre première exploitation.
Le niveau 0 est un niveau de transition, très court (une à deux semaine maximum) qui permet aux nouveaux joueurs de se familiariser avec le jeu. Il ne représente qu'à peine 10% des fonctionnalités disponibles dans le Royaumes Renaissants, et donc il ne sert à rien de s'y attarder !
Ce niveau peut être l'occasion de discuter avec ses voisins, de leur demander des conseils, et de découvrir un peu votre village et sa région.



L'Objectif

Pour finir le niveau 0 et passez au niveau 1, vous devez économiser 90 écus et amasser 5 points de réputation (dont au maximum 3 peuvent être des points de confiance).
Vous gagnerez les écus en travaillant ou en mendiant, et vous gagnerez les points de réputation à l'église ou en développant votre cercle d'amis.
Une fois les objectifs atteints, n'oubliez pas d'aller voir le Conseiller du Duc/Comte, au château, pour obtenir votre autorisation de résidence et acheter votre première exploitation.

Retour




Niveau 1 : le Vagabond
La Situation
L'Objectif
L'Exploitation
Le Blé
Le Maïs
Le Potager
Les Vaches
Les Cochons
Les Moutons





La Situation

Au niveau 1, vous n'êtes plus un va-nu-pieds, vous avez brillamment obtenu une autorisation de résidence et vous possédez une petite propriété pourvue d'une exploitation à aménager.
Vous êtes toujours un étranger, mais vous disposez de nouveaux droits (vous pouvez voter et vous présenter aux élections) et vous avez de nouvelles possibilités d'étendre votre influence dans le jeu.



L'Objectif

Pour finir le niveau 1 et passer au niveau 2, vous devez économiser 500 écus, amasser 35 points de réputation (dont au plus la moitié peuvent être des points de confiance), avoir 20 aux trois caractéristiques et être vêtu de braies, d'une chemise et de chausses.
Une fois les objectifs atteints, n'oubliez pas d'aller voir le Conseiller du Duc/Comte, au château, pour obtenir votre citoyenneté et développer votre premier commerce.




L'Exploitation

Au niveau 1, vous possédez une propriété, dont vous avez choisi l'exploitation chez le Conseilleur du Duc/Comte, parmi les possibilités suivantes :
culture du blé
culture du maïs
potager
élevage de vaches
élevage de cochons
élevage de moutons

Au début, seul un champ est aménagé. Vous avez toutefois la possibilité, au niveau 1, d'acheter une seconde parcelle, pour 500 écus, et de l'aménager comme bon vous semble ; toutefois la productivité du second champ est moindre : elle diminue globalement d'un quart si le second champ est une culture, et de 15% dans le cas d'un élevage. Vous pouvez à tout moment réaménager un de vos champs, pour en modifier la culture ; il vous en coûtera 50 écus sans le coût de l'entretien du champ (exemple : achat d'un sac pour les semailles, d'une bête, etc). Vous pouvez aussi revendre vos parcelles,sur le marché foncier, visible à la Mairie : les transactions sont résolues une fois par jour, pour les champs qui ont été mis en vente depuis plus de 12 heures.
Pour son entretien, chaque parcelle nécessite un travail dont la nature dépend de l'état d'avancement de la culture. Vous pouvez effectuer vous même ce travail, ou déposer une offre d'embauche d'un saisonnier, visible à la mairie. Ce deuxième moyen vous coûte de l'argent, mais vous libère votre journée de travail, et augmente votre réputation.
Un coefficient, la Qualité, détermine l'efficacité avec laquelle est effectué le travail sur la parcelle. Ce coefficient, initialement à 50%, est augmenté de la caractéristique, correspondant à la tâche, dont dispose celui qui travaille sur la parcelle (propriétaire ou saisonnier), dans un rapport 1:4. Quatre points dans la caractéristique adéquate permettent de gagner 1% : par exemple, si la tâche est une tâche physique, la caractéristique utilisée est la force du travailleur. Si celui qui travaille sur la parcelle à 8 en force, le coefficient de Qualité passe à 52%. Cependant, le bonus de qualité donné par les caractéristiques ne peut dépasser +5% par action sur le champ.
Enfin, du fait des pourcentages, le calcul du rendement peut donner lieu à des arrondis. Ces arrondis sont tirés au sort de façon pondérée sur 2 décimales, quant il s'agit du second champ. Par exemple, 3,50 est équiprobablement transformé en 3 ou 4 ; 4,75 a trois chances sur 4 de s'arrondir en 5.



Le Blé

Le Blé n'est pas un aliment de base. Il est racheté par le Meunier qui le transforme en farine, dans un rapport 1:1 (un sac de blé donne un sac de farine).

La culture du blé se déroule sur 10 jours :
Le premier jour il faut labourer (travail lié à la force).
Le 2ème jour il faut semer (travail lié à l'intelligence). Attention : n'oubliez pas de garder un sac de blé dans l'inventaire de votre propriété, qui servira pour les semailles.
Du 3ème au 9ème jour le blé pousse normalement.
Le 10ème jour il faut récolter (travail lié à la force).

La Qualité :
"Au repos" le champ de blé a une qualité de 50%
Après les labours, vous pouvez porter la qualité à 55% maximum, si celui qui a travaillé possède au moins 20 points de force.
Après les semailles, vous pouvez porter la qualité à 60% maximum, si celui qui a travaillé possède au moins 20 points d'intelligence.
Après la récolte, vous pouvez porter la qualité à 65% maximum, si celui qui a travaillé possède au moins 20 points de force.
Au total pour avoir 65% de qualité vous devez recueillir 60 points, de force (40 maximum) et d'intelligence (20 maximum).

La qualité du champ est limitée à 65%. Les arrondis se font à l'entier inférieur.
Les rendements sont liés à la force et à l'intelligence des travailleurs (Points de Force (PF) + Points d'Intelligence (PI) lors des 3 travaux sur le champ).

Sachant qu'il faut 4 points d'intelligence ou de force pour augmenter la qualité de 1%, le calcul du rendement est le suivant :
pour 50% : 16 x 0,50 (la qualité de base, soit 50%) = 8 sacs de blé
pour 55% : 16 x 0,55 (pour 20 points (PF ou PI), soit 55%) = 8 sacs de blé
pour 60% : 16 x 0,60 (pour 40 points (PF ou/et PI), soit 60%) = 9 sacs de blé
pour 65% : 16 x 0,65 (pour 60 points (PF et PI), soit 65%) = 10 sacs de blé



Le Maïs

Le maïs est un aliment, il apporte à celui qui le consomme un point de faim (il en faut deux par jour).

La culture du maïs se déroule sur une semaine complète (7 jours) :
Le premier jour, il faut labourer et semer (travail lié à la force). N'oubliez pas de garder un sac pour les semailles !
Le maïs pousse ensuite pendant 5 jours.
Le 7eme jour il faut récolter (travail lié à la force).

La Qualité :
"Au repos" le champ de maïs a une qualité de 50%.
Après les semailles vous pouvez porter la qualité à 55%, si celui qui a travaillé possède 20 en force.
A la récolte vous pouvez porter la qualité à 60%, toujours, si celui qui a travaillé possède 20 en force.

Les rendements sont liés à la force des travailleurs. Sachant qu'il faut 4 points de force pour augmenter la qualité de 1%, le calcul de la qualité est le suivant :
pour 50% : 38 x 0,50 (avec 0 Point de Force) = 19 sacs de maïs
pour 55% : 38 x 0,55 (avec 20 Points de Force) = 20 sacs de maïs
Pour 60% : 38 x 0,60 (avec 40 Points de Force) = 22 sacs de maïs



Le Potager

Le légume apporte à celui qui le consomme un point de faim (il en faut deux par jour) ainsi qu'un point de charisme.

La culture du potager se déroule sur 5 jours :
Les semailles se font automatiquement, il n'y donc rien faire pendant 4 jours.
Le 5ème jour, il faut récolter (travail lié à l'intelligence).

La Qualité :
"Au repos" le champ de légumes a une qualité de 50%
A la récolte vous pouvez porter la qualité à 55% maximum, si celui qui a travaillé possède au moins 20 points en intelligence.
Les caractéristiques utilisées sont limitées à 20 donc impossible d'avoir plus de 4 légumes.

Sachant qu'il faut 4 points d'intelligence pour augmenter la qualité de 1%, le calcul de la qualité est le suivant :
pour 50% : 8 x 0,5 (pour 0 points d'intelligence, soit 50%) = 4 légumes
pour 55% : 8 x 0,55 (pour 19 points d'intelligence, soit 55%) = 4 légumes



Les Vaches

Acheter une vache coûte 45 écus. Il est possible de posséder jusqu'à 4 vaches dans un champ. Une vache possède plusieurs caractéristiques :
Son poids : suivant son poids, la carcasse de la vache vaudra plus ou moins cher chez le boucher
Son âge : une vache a une espérance de vie de 17 jours en moyenne, toutefois la date de décès est aléatoire. On a vu des vaches mourir très jeunes, et j'ai même entendu parler d'une vache qui serait décédée à l'âge canonique de 93 jours...
Sa production de lait : une vache est pleine au bout de trois jours. Si vous avez plusieurs vaches et que vous décidez de les traire, la traite s'applique à toutes les vaches, qu'elles soient pleines ou non, et requiert un jour de travail. L'intelligence de la personne qui trait (employé ou propriétaire) influe sur le nombre de bouteilles de lait produites : une vache pleine produit une bouteille si l'employé a une intelligence nulle. Sinon, la production répond à l'équation : P = 1 bouteille * (1 + Intelligence/20)

Il faut penser à nourrir les vaches tous les jours (ce qui est gratuit), autrement, leur poids diminue, elles peuvent même décéder de malnutrition. A l'inverse, une vache bien nourrie a, chaque jour de pacage, une chance sur quinze de voir son poids augmenter.
Plus la vache est grosse, plus sa carcasse vaut cher ; il vaut donc mieux attendre que la vache ait bien grossi avant de l'occire. Toutefois, méfiez-vous : plus la vache vieillit, plus sa mort se rapproche. Ainsi, une vache qui a grossi 3 fois durant sa vie, produit à l'abattage 4 unités de carcasse. Une vache qui n'a grossi que 2 fois ne produit que 3 unités de carcasse.
Une unité de carcasse de vache permet, une fois revendue à un boucher, de produire 2 morceaux de viande, alors qu'une carcasse de cochon ne permet de produire qu'un morceau de viande ; les cochons grossissent toutefois plus vite et mieux que les vaches.
Traire les vaches ou les abattre nécessite de fournir une journée de travail. Il faut en plus posséder dans l'inventaire de sa propriété un couteau, lors de l'abattage, et un seau, lors de la traite, quelque soit celui qui travaille sur l'élevage (le propriétaire ou bien un saisonnier).
Sachant qu'un seau sert en moyenne pour traire 24 vaches (c'est à dire 6 traites si l'éleveur possède 4 vaches), mais que cette durée est variable, qu'un seau ne peut pas casser au milieu d'une action de traite, et que la chemise du capitaine mesure 3,14 onces, je vous laisse calculer la fortune de la maison Milka.



Les Cochons

Acheter un cochon coûte 25 écus. Il est possible de posséder jusqu'à 4 cochons dans un champ. Un cochon possède plusieurs caractéristiques :
Son poids : suivant son poids, la carcasse du cochon vaudra plus ou moins cher chez le boucher.
Son âge : un cochon a une espérance de vie de 12 jours en moyenne, toutefois la date de décès est aléatoire. On a vu des cochons mourir très jeunes, et j'ai même entendu parler d'un cochon qui serait décédé à l'âge canonique de 93 jours...

Il faut penser à nourrir les cochons tous les jours (gratuit), autrement, leur poids diminue, ils peuvent même décéder de malnutrition.
Il y a deux façons de nourrir un cochon, vous pouvez soit :
le laisser déambuler dans sa bauge et manger ce qu'il désire. Dans ce cas, il a cinq chances sur dix-huit de grossir dans la journée,
soit lui donner du maïs (acheté par exemple au marché). Dans ce cas, il a cinq chances sur neuf de grossir dans la journée. Un cochon consomme 1 épi par jour.

Plus le cochon est gros, plus sa carcasse vaut cher ; il vaut donc mieux attendre que le cochon ait bien grossi avant de l'occire. Toutefois, méfiez-vous : plus le cochon vieillit, plus sa mort se rapproche.
Un cochon qui a grossi 5 fois permet de produire 6 unités de carcasse de viande, dont un boucher pourra tirer un morceau de viande (par unité de carcasse s'entend).
Abattre un cochon nécessite de fournir une journée de travail. Il faut en plus posséder dans l'inventaire de sa propriété un couteau, quelque soit celui qui travaille sur l'élevage (le propriétaire ou bien un saisonnier).



Les Moutons

Acheter un mouton coûte 35 écus. Il est possible de posséder jusqu'à 4 moutons dans un champ.
Un mouton possède plusieurs caractéristiques :
Son poids : suivant son poids, la peau du mouton vaudra plus ou moins cher chez le tisserand (plus il est gras, plus il produit de peaux).
Son âge : un mouton a une espérance de vie de 10 jours en moyenne, toutefois la date de décès est aléatoire. On a vu des moutons mourir très jeunes, et j'ai même entendu parler d'un mouton qui serait décédé à l'âge canonique de 93 jours...
Sa production de laine : un mouton a besoin d'être tondu au bout de 4 jours. Si vous avez plusieurs moutons et que vous décidez de les tondre, la tonte s'applique à tous les moutons, qu'ils aient le poil long ou non, et requiert un jour de travail. L'intelligence de la personne qui tond (employé ou propriétaire) influe sur le nombre de pelotes de laine produites : un mouton au poil long produit une pelote si l'employé a une intelligence nulle. Sinon, la production répond à l'équation : P = 1 pelote * (1 + Intelligence/20)

Il faut penser à nourrir les moutons tous les jours (ce qui est gratuit), autrement, leur poids diminue, ils peuvent même décéder de malnutrition. A l'inverse, un mouton bien nourri a une certaine probabilité de voir son poids augmenter (en moyenne, une fois tous les 3 jours de pacage).
Plus le mouton est gras, plus sa peau vaut cher ; il vaut donc mieux attendre que le mouton ait bien grossi avant de l'occire. Toutefois, méfiez-vous : plus le mouton vieillit, plus sa mort se rapproche. Ainsi, un mouton qui a grossi 3 fois durant sa vie, produit à l'abattage 3 peaux. Un mouton qui n'a grossi que 2 fois ne produit que 2 peaux.

Les animaux en général passent par les états : "mourant", "décharné", "maigre", "normal", "dodu", "charnu", "gras", "pansu", "american style".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum2jeux.fr
 
Niveau 0 et 1 : Vagabond
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le guide du Vagabond (Niveaux 0)
» Maitre-picoleur, pandawa au marteau [niveau 199]
» Yeh, projet de pandawa feu terre CC au niveau 90
» Panda Terre niveau 100-101
» Kuma, pandawa feu niveau 113 (poing enflammé, rhon, rhumes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum2Jeux.fr :: Jeux principaux - Jeux en Equipe :: Les Royaumes Renaissants : Discussions sur ce jeu :: Discussions Générales-
Sauter vers: